motion du LPGP


Le Conseil du Laboratoire de Physique des Gaz et des Plasmas rappelle son attachement à un système d’enseignement supérieur et de recherche garantissant démocratie, collégialité, indépendance et liberté qui doivent caractériser l’Université et les organismes de recherche.

Le Conseil du Laboratoire condamne la mise en place unilatérale des mesures suivantes:

– démantèlement des organismes de recherche,

– décret relatif aux modifications du statut des enseignants chercheurs,

– précarisation des personnels de toutes les catégories au moyen de l’individualisation des services,

– nouveau contrat doctoral,

– suppressions d’emplois,

qui ont toutes pour finalité l’affaiblissement de l’enseignement et de la recherche, comme le montre  le mépris affiché par le Président de la République à l’égard de l’ensemble des personnels de la recherche et de l’enseignement supérieur lors de ses récentes interventions.

Le Conseil du Laboratoire demande le rétablissement des postes supprimés et un plan pluriannuel de créations d’emplois statutaires dans l’enseignement supérieur et la recherche.

Le Conseil du Laboratoire demande que l’Université et les organismes de recherche disposent des moyens récurrents nécessaires à l’accomplissement de leurs missions, en particulier pour l’émergence sur le long terme de nouvelles thématiques de recherche.

Il demande en urgence que la communauté universitaire et le monde de la recherche soient écoutés et entendus.

Le Conseil de Laboratoire appelle donc l’ensemble du personnel du laboratoire à se mobiliser contre la destruction programmée du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Motion adoptée à l’unanimité par le Conseil de Laboratoire le 13 février 2009

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *