BLOQUONS TOUT : les examens et le pays, pour un monde libre et égalitaire


Mercredi dernier, les étudiant·e·s de L1 MPI ont bloqué leurs examens, organisés en période de grève avec les conditions de transport que l’on connait, qui rendent encore plus inégalitaire une évaluation déjà inégale. A la suite de cette action, les examens de MPI jusqu’à la fin de la semaine ont été reportés. 
Alors que la grève se poursuit toujours, la présidence choisit de maintenir les examens cette semaine et ignore nos difficultés pour rejoindre le campus.

Pourtant, une solution simple, mise en place dans d’autres universités, existe : remplacer les examens par des DMs. 
Devant les solutions proposées par une délégation, la doyenne se contente de répéter en boucle que les transports fonctionnent, que les retards sont systématiquement justifiés et les absent·e·s renvoyés en seconde session, et qu’un système d’hébergement bénévole par des personnels et des chambres CROUS à été mis en place. 
Nous rappelons à la doyenne que :
1) Se lever à 4h du matin pour affronter les foules et les quais du RER B à Chatelet ou Gare du Nord, en laissant passer trains bondés sur trains bondés ne met pas dans de bonnes dispositions pour passer un examen. La RATP elle-même encourage les usagers à limiter leurs déplacements, et particulièrement en heure de pointe, car les risque d’accident sont démultipliés par l’affluence. Le maintien des examen dans ces conditions est irresponsable, car il met en danger nos camarades qui n’habitent pas la vallée.
2) Absence justifiée ou non, un passage en seconde session est inscrit au fer rouge sur notre dossier. Il est hors de question d’accepter un tel « compromis ». Les examens doivent avoir lieu dans les mêmes conditions pour tout le monde.
3) Le système d’hébergement a été boudé par les étudiant·e·s, preuve pour l’administration que nous pouvons nous déplacer sans problème. Faut-il vraiment leur expliquer que dormir chez des inconnu·e·s, fussent-iels personnels de l’université Paris-Sud, est une situation hautement rebutante ? Les chambres CROUS, de leur côté, nécessitent la réalisation d’un état des lieux d’entrée et de sortie, sont fournies sans linge de litterie, ni ustensiles de cuisine ou nécessaire de salle de bain. La « solution » d’hébergement (80 places pour plus de 3000 étudiant.) n’est qu’une mascarade qui vise à mettre sur nos épaules les responsabilités que la fac refuse d’assumer.

    Après avoir annoncé le maintien des examens, l’administration a balayé d’un revers de main ces remarques, qualifié d’illégitimes les revendications d’examens dans des conditions décentes, et admis « prendre le risque des bloquages ». 
    Nous pensons qu’iels ne doivent pas être déçu·e·s et nous appelons toutes et tous nos camarades étudiant·e·s à bloquer leurs examens, dans toutes les filières.

    Pour organiser concrètement les bloquages et la lutte, on se retrouve mardi 14 à 12h à la MAPS (bât. 399).

    La situation actuelle nait de la lutte générale contre la réforme des retraites de Macron. Tout le monde a compris que la contestation est en réalité bien plus large : il s’agit de renverser un monde abject dans lequel nous, jeunes, n’avons simplement aucun avenir, promis à une exploitation sans fin sur une planète à l’agonie. 
    Celles et ceux qui ont engagé cette lutte ont besoin de soutien, et toutes nos forces seront nécessaire pour regagner le droit de vivre.
    Il est temps de reprendre en main les questions qui nous concernent collectivement.
    Il est temps de dire à l’administration de la fac que nous n’acceptons pas que nos conditions de vie soient décidées à huis-clos par quelques bureaucrates déconnectés de notre réalité. 
    Il est temps de dire aux autres secteurs en lutte que les étudiant·e·s, non plus, ne se laissent pas faire. 

BLOQUONS TOUT : les examens et le pays, pour un monde libre et égalitaire

     Rendez-vous ce mardi 14 à 12h à la MAPS (bât. 399).

    Nous avons également mis en place un système pour recueillir vos témoignage, vous pouvez faire part de vos difficultés à vous rendre à vos examens en twittant sur #EtudiantsParisSaclayenGreve, en message privé à @EtudiantsSaclay, par mail à pasdexampendantlagrevepsud@protonmail.com ou bien directement sur le framapad : https://mensuel.framapad.org/p/9ecu-pasdettransportpasdexam?lang=fr

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *