Assemblée Générale des personnels des bâtiments 220 et 221 (UMR8622 et UMR 8081)


Compte rendu de l’AG des personnels des bâtiments 220 et 221 de l’université d’Orsay, regroupant l’Institut d’Electronique Fondamentale (IEF-UMR8622) et l’Unité de Recherche en résonance Magnétique Médicale (U2R2M-UMR8081) qui s’est déroulé le jeudi 5 février 2009. (80 personnes environ)

Suite aux AG des personnels et étudiants de l’Université Paris Sud du 2 février et du 4 février, les personnels des bâtiments 220 et 221 de l’université d’Orsay (Institut d’Electronique Fondamentale-UMR8622 ; Unité de Recherche en Résonance Magnétique Médicale-UMR8081, Services d’enseignements) se sont réunis en assemblée générale pour débattre de la réforme de l’enseignement supérieur et de la recherche et s’exprimer sur la motion votée lors de l’AG des personnels et étudiants de l’Université Paris Sud du 2 février et sur les actions de communication et de mobilisation dans le cadre de la lutte.

Les personnels des bâtiments 220 et 221 présents ont voté les motions suivantes :
Motion 1 : L’AG des personnels des bâtiments 220 et 221 de l’Université Paris-Sud s’associe aux motions votées par le CS et le CEVU de Paris-Sud le lundi 2 février 2009.

Votée à l’unanimité moins 2 abstentions.

Motion 2 : L’AG des personnels des bâtiments 220 et 221 de l’Université Paris-Sud s’associe à la motion votée par les personnels et étudiants de l’Université Paris Sud le lundi 2 février 2009.

Votée à l’unanimité moins 1 abstention.

Motion 3 : Nous, personnels des bâtiments 220 et 221 de l’Université Paris-Sud présents à l’AG de ce jeudi 5 février, nous déclarons favorables à une réforme de l’enseignement supérieur et de la recherche mais refusons la réforme actuelle. Nous dénonçons :

– Le démantèlement du système de recherche et d’enseignement supérieur public, opéré par le gouvernement par des réformes brutales, inadaptées, et une asphyxie financière;

– Les mensonges permanents du gouvernement et du président de la république, dénigrant en particulier les excellentes performances de la recherche publique française, reconnues au meilleur niveau par la communauté internationale;

– Les propos insultants prononcés par le président de la République le 22 janvier envers les personnels de la recherche et de l’enseignement supérieur public.

Nous affirmons que les personnels font tout ce qu’ils peuvent, dans des conditions de travail désastreuses, pour assurer leur mission d’enseignement et de recherche.

Nous proclamons notre fierté de travailler pour le service public, et notre détermination à le défendre, dans l’intérêt de nos concitoyens.

Nous nous déclarons aujourd’hui en lutte contre les réformes actuelles qui organisent de fait la mort du service public d’enseignement supérieur et de recherche.

Votée à l’unanimité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *